'J'ai vécu toute ma vie sans l'eau propre qui coule du robinet.' - Le Chief de Reserve Indigène

Updated: Nov 8, 2021

‘Les dirigeants autochtones poursuivent le gouvernement Canadien pour ne pas avoir fourni d'eau potable – et les ministres du gouvernement admettent qu'ils ont échoué à fournir l’eau potable pour tous les citoyens Canadien.’
- The Guardian.

Bien que le Canada soit l’un des pays les plus riches en eau potable, le gouvernement Canadien a refusé de garantir l’accès à l’eau potable aux peuples indigènes pour des centaines d’années. L'eau dans des dizaines de communautés (et réserves) indigènes est considérée comme impropre à la consommation depuis au moins un an et le gouvernement admet qu'il a échoué à fournir l’eau potable pour tous les citoyens Canadiens. En fait, l’une des communautés indigènes sans l'accès à l’eau potable, Curve Lake First Nation, est entourée d'eau propre. Cependant, pendant des décennies, les résidents de cette communauté ont été incapables d’utiliser cette source d’eau à cause des infrastructures en ruines et des risques croissants de maladies trouvés dans l’eau. Pour ces raisons, la communauté compte sur l’eau en bouteille.


Cependant, le problème reste que l'utilisation de l'eau en bouteille coûte beaucoup plus, comparé à l'utilisation de l’eau potable qui coule du robinet. Dû au fait que les communautés indigènes sans l’accès à l’eau sont très rurales et ne sont accessibles que par avion, il y a juste quelques vols par l’année. Cela signifie que le prix de l’eau, combiné avec le prix ridicule pour la transportation de ces bouteilles et le prix des tarifs, rend le prix total significativement plus élevé, surtout pendant des périodes telles que la pandémie de COVID-19. En fait, le prix pour transporter la nourriture et les breuvages aux communautés indigènes rurales a augmenté de 400% pendant la pandémie; transporter une palette de nourriture vers des communautés indigènes du nord de l'Ontario a augmenté de $200 avant la pandémie à $1000 pendant la pandémie.


Même avant la pandémie, au Nunavut, cette photo nous montre le prix de l’eau en bouteille en 2014:



Ajusté pour l'inflation, sept ans passée, présentement en 2021, le prix pour ces mêmes bouteilles d’eau reste encore trois fois plus élevé que le prix moyen national pour la nourriture au Canada. Si Iqaluit, le capital de Nunavut, ayant la population plus élevé dans le territoire du Nunavut et une infrastructure de transportation assez bien, comparés aux autres communautés indigènes, contient des prix de nourritures inimaginable, pensez à ce que le prix d’eau en bouteilles pour les communautés indigènes plus rurales serait.


Si vous avez besoin de bouteilles d’eau qui coûte $83.49 (avant les tarifs), juste remplir un bain, vous aurez besoin $1 252.35 (par personne) tous les mois pour être propre (sans incluant l’eau utilisé pour faire la vaisselle, la lessive, brosser les dents, etc.). En plus, c’est important de noter que le coût moyen de l'eau en Ontario est juste $53, 23 fois moins que si tu habitais dans des communautés indigènes rurales sans l'accès à l’eau.


Donc, pour les raisons auparavant, non seulement le manque d’eau potable dans les communautés indigènes constitue comme une menace pour les droits de l’homme au Canada et le droits des hommes par les Nations Unis, quand le prix pour la nourriture et pour l’eau potable est tellement élevé, cela menace la mobilité économique au Canada pour les gens indigènes et cause des inégalités économiques entre les personnes indigènes et le reste de la population du Canada.


Malgré ces problèmes courants, il reste une question: pourquoi personne veut changer ces problèmes? Malheureusement, c'est à cause de la politique. Les partis politiques qui sont en charge du gouvernement ne veulent pas améliorer les infrastructures ni construire les systèmes de traitement d’eau dans les communautés indigènes car dépenser trop d'argent (et le budget gouvernementales) dans des petites communautés rurales nuira à la réputation de leurs partis et à la carrière des politiciens qui sont en charge de ses partis politiques. Donc, plutôt que de faire un changement permanent, ils donnent juste des bouteilles d’eau car c’est beaucoup moins cher. En fait, dans la première nation Curve Lake First Nation qui était mentionnée avant, le nouveau chef, qui a 34 ans, a vécu toute sa vie sans avoir de l'eau propre qui coule du robinet.


Pour ces raisons, en conclusion, si ce problème continue à s'aggraver pour des générations, je trouve que c’est inacceptable pour un pays si développé et si riche en l’eau

et le gouvernement Canadien sera confronté à plus de poursuites par les communautés indigènes, coûtant des milliers de dollars comme dommage. Cela, comme conséquence, affectera fortement la réputation (et l’image international) du Canada et l’économie Canadien aussi.


4 views0 comments

Recent Posts

See All